***Fox in the snow curiosités***

06 juillet 2009

Japan expo

Ce weekend, je suis allée à la Japan expo à Villepinte.

Nous nous sommes levés super tôt pour l'occasion! 7h30! 1heure plus tard, nous voilà dans la rue, prêt à découvrir un univers encore méconnu. Nous nous attendons à une file d'attente monstrueuse, sous une chaleur de plomb, c'est pourquoi nous sommes partis tôt. Hélas, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette fabuleuse idée. Le quai du rer B à Châtelet regorge de Lolita Goth, de Naruto, de spécimens fluo, perchés sur des hautes plates-forme, de filles affublées d'oreilles de chats, de lapins, de perruques bleues, roses, de bas résilles,...tout d'un coup, je ne me sens pas à ma place, avec ma robe rouge hongroise.

Nous embarquons à bord du rer B direction la planète Mars! A l'intérieur, c'est une étuve, j'ose à peine imaginer le nombre de bactéries qui prolifèrent et qui jubilent de cette chaleur! Tout le monde est serré. J'ai réussi à me faufiler pour m'asseoir. En face de nous, une lolita goth olé olé comme on dit chez moi en train de se maquiller les yeux à la truelle. Je ne serais pas étonnée si celle-ci se retrouve avec un orgelet de la taille d'un pamplemousse. Parfois, je me demande si les parents n'ont pas été drogués par leurs enfants...comment peut-on accepter qu'une gamine de 15 ans sorte en robe  rouge en dentelle, avec un décolleté pigeonnant, des bas résilles et des chaussures digne d'un transformiste?

Le trajet est long, je crêve de chaud dans le wagon bondé.

Nous arrivons enfin à destination et nous nous engouffrons dans le tumulte où geeks grassouillés et pâlots, lolitas sado maso, lolita soubrette, lolita écolière (oui, c'est comme barbie, il y en a de toutes les sortes), jeunes déguisés en personnages de mangas... et jeunes comme nous, s'affairent pour être bien placés dans la file d'attente.

Portés par la foule, nous arrivons sous un grand hangar, là, je reste bouche bée. La vision de ce que j'ai sous les yeux me fait tourner de l'oeil. J'ai l'impression d'être à la foire de l'agriculture. Des mètres et des mètres de barrières de sécurité, et les gens qui circulent dans un labyrinthe tels des moutons. Ils défilent de toute part, c'est très impressionnant et effrayant. Mais nous n'avons pas le choix, nous devons passer le labyrinthe nous aussi. 15 bonnes minutes bien tassées plus tard, nous sommes enfin dans la file d'attente. A ma grande surprise, ça avance. Puis de toute façon, le temps passe vite, le spectacle des jeunes geeks suffit à me divertir.

CIMG6085

Il y a énormément de monde. Finalement, nous voilà dans le salon. Je ne sais plus d'où donner de la tête! Je me souviens autrefois, j'étais une bonne lectrice de manga, à présent, je me sens à côté de la plaque, sur le bord de la route, je suis incapable de deviner les déguisements. Je demande sans cesse à mon copain, à mon frère, "hé, c'est quoi ça, et là c'est qui?, et là-bas...". Et je suis fière quand je reconnais une tortue ninja, ou Mario Bros, ou encore Sailor Moon!! Puis, je me soucie de la santé de ces gens, je me dis qu'ils doivent crever de chaud sous leurs costumes, et que je n'aimerais pas renifler sous leurs aisselles.

CIMG6089

Nous entrons enfin dans le vif du sujet, une multitude de stands sous nos yeux. On y vend plein de goodies: des peluches de personnages de mangas, des posters de stars japonaises, des sacs, des porte-clefs, des figurines, ...il y a aussi des accesoires et des vêtements pour fans de culture japonaise: ombrelles, robes de lolita, pantalons et mini-jupes écossaises, chaussures à talons compenssés, bijoux, ...puis, il y a les stands des grandes maisons d'éditions qui proposent des mangas (Delcourt, Kana...). Aussi, il y a l'espace jeux vidéo, l'endroit le plus intéressant de Japan expo. La musique est à donf! On peut tester les nouveaux jeux vidéos, les nouvelles consoles, et également jouer aux anciennes consoles. Il y a des jeux vraiment très drôles. La tendance est bien sûr les jeux où tout le corps est sollicité, notamment les jeux de danse. Julie a testé un jeu vraiment sympa, où le but est d'appuyer avec ses pieds sur des flèches de couleurs et de danser en rythme avec la musique.

J'ai choisi de tester une vieille console de Nintendo qui n'a pas marché: la virtual Boy 32 bits. Donc, comme tout testeur, je vais donner mon opinion. Le jeux est très amusant, mais je comprends pourquoi ça n'a pas marché. C'est en fait un casque de réalité virtuelle complet qui vous coupe du monde réel, vous ne voyez que le jeu, et autour c'est du noir. La console ne ressemble à rien de connu et m'intrigue. Ce qu'il y a de fascinant, c'est qu'elle se situe entre la console de salon et la console portable. Le joueur doit être assis sur une chaise, avec la console fixé sur un trépied, posé sur la table. Le joueur regarde donc dans le casque, et joue avec la manette. Le masque quand à lui est assez agréable au visage, par contre la luminosité de l'écran vous file la gerbe. C'est un dégradé de rouge sur un fond noir, et ça vous bousille les yeux! Autre fait étrange, on ne voit pas la manette. Vaut mieux avoir l'engin dans l'oeil si vous voulez gérer, enfin, ce n'est que mon avis. En conclusion, je dirais que je ne suis vraiment pas étonnée que cette Nintendo ait été un échec commercial, tout simplement, parce qu'elle ne ressemble à rien, qu'elle fout la trouille, et que surtout, elle vous file un mal de crâne affreux!

CIMG6100

Je teste la virtual boy et je joue à Mario tennis.

images

vb

Après avoir dégoté une coiffe de Naruto que je porte dignement, nous faisons notre petite pause déjeuner où je me régale d'admirer les jeunes réalisant leurs fantasmes de se projeter dans la peau d'un personnage fictif.

CIMG6092

Une fois le ventre plein, j'ai eu l'honneur de croiser Michelangelo, une des tortues ninja. Il faut savoir que le but premier de ce salon, c'est de se montrer. Montrer son costume, son maquillage, ses accessoires, faire la pause devant des photographes amateurs qui se rincent l'oeil à la vue de gambettes à porte jarretelles...non, on est pas au salon de l'érotisme, on est à la Japan expo!!

CIMG6116

CIMG6117

J'ai pu également remarquer un autre phénomène troublant. Des jeunes avec des pancartes où il est inscrit "free hugs"? Mais pourquoi? L'idée est marrante, mais quand il y a une dizaine de bougres avec leurs pancartes au mètre carré, c'est un peu nauséeux. Mais, il y en avait toutefois quelques uns qui sortaient du lot, avec des inscriptions telles que: "free sex", "free poing dans ta gueule" ou encore "free injuries".

Il est temps d'aller tester la nouvelle version de Wii sports, avec de nouvelles activités telles que le tir à l'arc, le canoe, le basket, l'aikido, le pingpong...Je joue contre mon copain au jeu d'épée, même pas le temps de comprendre comment ça marche qu'il m'a déjà éclater la tronche à coup d'épée. Voilà, notre tour est terminé...pfff...trop déçue!

Ensuite, nous regardons quelques démonstrations de sports japonais tels que l'aikido...

Nos pieds commencent à se décomposer, nos gosiers sont secs, il est à présent temps de quitter ce monde virtuel, de retourner à la vrai vie.

Japan expo est à faire, mais je promets de ne plus jamais y retourner, parce que c'est vraiment trop effrayant.

Posté par cubbyhole à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire